Un métro nommé désir – Une nouvelle facon de se déplacer

Enfin le métro attendu depuis longtemps par les montrougien-ne-s! Ce projet, qui a toujours été porté par les écologistes de la région, va changer nos habitudes.

L’aménagement c’est pour quand?

Actuellement, le trafic routier au carrefour de la station mairie de Montrouge est conséquent (environ 20000 voitures/jour en transit), et crée la zone la plus accidentogène de la ville.

La circulation augmentera avec l’arrivée de nouvelles entreprises (+ 9000 salariés environ pour le Crédit Agricole) et aucun projet n’est prévu pour assurer une bonne cohabitation des différents modes de déplacements.

La place Emile Cresp et le parvis de l’église St Jacques sont vides et bétonnés. Les locaux commerciaux isolent le quartier Pasteur.

Les montrougien-ne-s auraient sans doute aimé être concerté-e-s sur leurs attentes vis à vis de ce lieu de vie.

Pour accompagner le métro, EELV Montrouge propose :

Une sécurisation du carrefour permettant la cohabitation des piétons, des cyclistes et des automobilistes.

La création à partir du métro et à travers la ville de parcours piétons et cyclables.

La refonte du service MontBus pour une desserte locale plus fonctionnelle et des fréquences plus élevées.

La création d’abris à vélos pour la modularité des modes de déplacement.

Un espace dépose minute identifié pour éviter les embouteillages.

Une offre d’autopartage dans les parkings de la ville pour libérer de l’espace sur la voirie.

Un espace vert arboré pour atténuer la tendance minérale de la ville et favoriser la vie de quartier.

Première rame vers une ville durable

Le métro à Montrouge est l’occasion de changer nos modes de déplacement. Pour cela, une offre locale de transport doit être mise en œuvre en concertation avec les montrougien-ne-s.
Dans l’optique du prolongement de la ligne 4 vers Bagneux, il sera nécessaire de repenser les flux de circulation en élaborant un plan local de déplacement à l’échelle intercommunale.
L’impulsion du nouveau Grand Paris doit se traduire par une politique locale volontariste. C’est à cette condition, qu’avec vous, Montrouge entrera dans la transition écologique.

Remonter