PÉTITION POUR LE RETOUR DES ZONES 30 à MONTROUGE!

Depuis  bientôt deux ans, le maire de Montrouge a décidé, sans consultation des habitants, qu’il n’y aurait plus de zones de limitation de vitesse à 30km/h à  Montrouge. Ceci afin de ne pas appliquer le décret n°2008-754 du 30 juillet 2008 qui met en place le double sens cyclable dans les zones 30.  A l’heure où la population de Montrouge devient plus familiale, où les déplacements évoluent (arrivée du métro, du Crédit Agricole), nous demandons le retour aux normes  des vitesses limites autorisées.
 Pour la sécurité et la convivialité des rues de Montrouge, revenons à des zones 30 !
 Cette pétition s’inscrit à coté d’autres actions en faveur d’une autre politique de déplacement à Montrouge, tels que la création de pistes cyclables, l’aménagement de la place Émile Creps, la mise en place d’un pédibus, la multiplication de l’offre Montbus…

 

Pourquoi c’est important ?

 

Pour la sécurité des rues de Montrouge :
A l’heure où Montrouge est une ville refuge pour toutes les familles  parisiennes qui s’agrandissent, avec des enfants en bas âge, mais aussi avec beaucoup d’habitants séniors, les zones 30 permettent une sécurisation pour tous les usagers de la route (piétons, deux roues, …).
Cette autorisation de rouler à 50km/h est fortement accidentogène dans les rues étroites qui constituent une grande partie du réseau de voirie de Montrouge.
Il faut rappeler que les probabilités de décès d’un piéton dans un choc avec un véhicule sont environ de100% à 70km/h, de 60% à 50km/h et tombent à 15% lorsque le véhicule circule à 30km/h.
Certes la municipalité multiplie les aménagements (coussins berlinois, plateaux surélevés, …). Mais ceux ci ne permettent qu’un ralentissement ponctuel des véhicules, là où la zone 30 km/h permet un ralentissement tout le long d’une rue.
Pour la convivialité :
Pour vivre mieux à Montrouge, il doit être possible de se promener à  pied, de se déplacer en vélo, en famille ou entre ami-e-s dans les  quartiers sans grandes voies de circulation sans être sous le joug d’un  véhicule motorisé allant à 50km/h. Cette limitation permettrait de  redonner sa place à une vie de quartier et revitaliser d’avantage le  tissu social et économique local, en dehors des avenues de la République  et Henri Ginoux.
Pour exemple, la mairie de Montrouge souhaite faire de la place Emile Creps et du parvis de l’église St Jacques le Majeur, à proximité immédiate du métro, de la mairie et du théâtre, une place centrale dans la vie de la commune. Mais rien n’est pensé pour l’aménagement des voies douces autour de cette place, qui se retrouvera enclavée par les deux routes départementales que sont l’avenue Jean Jaures et l’avenue Gabrielle Péri.

Mais que fait la municipalité?

Le maire de Montrouge compte sur les compétences de la région et du département pour la mise en place de la circulation douce.

De fait, les pistes cyclables à Montrouge ne sont effectives que sur les départementales, routes gérées par le département, et l’implantation du vélib n’a pas coûté un sous à la ville de Montrouge, car le montage financier du vélib repose sur un partenariat entre la ville de Paris et un organisme privé. Autrement dit rien n’est fait au niveau communal pour l’essor du vélo. La suppression des zones 30 en est l’exemple le plus frappant. Il y a un manque flagrant d’engagement politique!

Montrougiennes, montrougiens, mais aussi franciliennes, franciliens,  signez cette pétition pour que la ville de Montrouge et ses habitants  retrouvent des zones de vitesse limite réduite à 30 km/h, pour que le  déplacement dans Montrouge ne soit pas sacrifié au « tout voiture ».

Et rendez vous en 2014 pour mettre en place un vrai plan de mobilité, pour que chacun ait sa place dans les rues de Montrouge!

L’équipe EELV Montrouge

2 commentaires pour “PÉTITION POUR LE RETOUR DES ZONES 30 à MONTROUGE!”

  1. Je signe la pétition pour le retour des zones 30 à Montrouge.

    Patrick Chotard

  2. Je signe la pétition pour le retour des zones 30 à Montrouge!

Remonter